Voyage en Haïti : organisations et agriculture

La nature a horreur du vide et Haïti n’échappe à cette règle, là où l’on pourrait croire qu’il n’y rien, il y a en fait une multitude de petits ou grands groupements paysans qui structurent le paysage et la vie de leurs communautés.

Notre dernière visite des partenaires terrain en Haïti, nous a permis de rencontrer 5 d’entre eux, ainsi qu’un étonnant institut dédié à l’agriculture, Zanmi Agrikol. Avec eux nous nous concentrons sur la base du programme : faire pousser des arbres multifonctionnels par et pour les Haïtiens.

Les Gwoupman Peyizan représentent des milliers de paysans regroupés en associations, mais ignorés par la plupart des programmes internationaux. Situation d’autant plus dommage qu’ils apparaissent souvent là où les besoins sont les plus prégnants et sont un facteur de résilience des communautés. En effet, outre la mise-en-commun de moyens pour la production agricole, ils participent aussi au développement de l’éducation et de la santé de leurs membres via des formations, des micro-crédits, des formes de sécurité sociale, etc.

Nous collaborons avec eux depuis quelques années à travers notre partenaire Article29 qui a su tisser des liens entre les différents groupes. Ils ont déjà reçu des pieds de chokogous – parfois parce que nous leurs avons proposés, parfois à leur demande après qu’ils aient eu vent du programme. Le voyage fut l’occasion de rencontrer 5 d’entre eux : OP7G (Gros Morne, Artibonite), CEFEDEC (La Victoire, Nord Est), OPAB (Bahon, Nord Est), MPR (Ranquitte, Nord Est), et OPBSR (St-Raphaël, Nord Est). Malgré diverses difficultés (manque de moyens financiers, difficultés d’accès routiers, manque d’eau..), ils restent des acteurs essentiels pour qui veut travailler dans ces régions. À nous d’établir un partenariat adapté à chacun.

Changement de décor avec Zanmi Agrikol, c’est un immense centre dédié à l’agriculture que nous avons pu visiter. En effet cette organisation, née de l’initiative de Gillaine et Charles Warne en lien avec Zanmi Lasante (Partners in Health) – l’ONG de Paul Farmer, docteur spécialiste d’Haïti de renommée mondiale –, est un centre de formation pour 250 élèves, ainsi qu’un lieu d’expérimentation avec un laboratoire des sols, des pépinières, des composteurs et différents types de cultures tout autour du centre. Ils se concentrent principalement sur la région du Plateau Central, mais pourraient bien participer au développement de toute l’île.

Intéressés par le noyer maya ils ont reçu plusieurs plantules et nous espérons qu’ils pourront poursuivre les recherches sur cet arbre étonnant.

Réunions avec les différents groupements paysans :

Visite de Zanmi Agrikol :

 

Quelques photos prises entre deux réunions :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s